Faire un blog d'entreprise, la fausse bonne idée ?

par Julien

Bientôt le prix Pulitzer !

Quand vous arpentez les sites disponibles sur Internet, à la recherche d’une information, d’un prestataire, de clients etc, il arrive bien souvent de tomber sur des blogs ou des news.

Le blog est un des moyens les plus populaires quand il s’agit de communiquer sur son entreprise. Et avec les systèmes de gestion de contenu (CMS) comme Wordpress, il est aujourd’hui techniquement très accessible de monter un petit blog.

Mais entre bonne idée et perte de temps, la frontière est fine. Il existe un bon nombre de bonnes pratiques à respecter si l’on veut espérer obtenir quelque chose de son blog.

Et cela commence déjà par en définir les objectifs !

Pourquoi faire un blog ?

Bonne question tiens ! Un blog va nécessiter une organisation interne conséquente, donc quels sont les bénéfices que l’on va pouvoir en tirer ?

S’ils peuvent être variables selon le domaine d’activité, on en retrouve des communs :

  • Informations sur le domaine d’activité
    • Démontrer votre maîtrise de votre sujet et donc votre crédibilité
  • Informations sur l’entreprise
    • Expliquer vos process et rassurer vos potentiels clients
  • Augmenter le nombre de visites sur votre site
    • Inciter au contact suite à une lecture instructive

Globalement, un blog va donc servir à améliorer l’image de votre entreprise. C’est une forme de prospection passive & indirecte qui pourrait générer des prises de contact.

Mais comme on l’a dit, il va falloir s’organiser. Car un blog nécessite un investissement bien trop souvent négligé. Cela se traduit en deux points essentiels : Avoir quelque chose à dire, et être régulier dans les publications.

Avoir quelque chose à dire

Pour obtenir un minimum de crédibilité auprès de vos lecteurs, assurez-vous d’apporter une vraie information ou de répondre à une problématique. Dites-vous bien que si vous trouvez votre article sans réel intérêt, vous ne serez pas le seul.

Et cela va se ressentir à tous les niveaux : une rédaction bâclée, des tournures inappropriées, des fautes d’orthographe (!!). Votre lecteur va évidemment voir tout cela, même inconsciemment et repartira de votre article avec une sensation de perte de temps. Vous ne voulez pas ça.

Il existe une bien trop grande proportion d’articles qui n’apportent absolument aucune information. Voyez-les comme des copies d’élèves qui n’auraient pas retenus leur leçon et qui brodent tant bien que mal, pour espérer leurrer leur professeur. Il n’en est rien.

Les médias comptent énormément sur leur trafic pour prospérer. Comme ils manquent de moyens et de temps pour produire du contenu de qualité, ils font ce que l’on appelle du “clickbaiting”.

Un titre grossièrement attractif qui va provoquer un clic de la part d’un visiteur car il aura attisé sa curiosité. Une fois l’article ouvert, c’est du vent , mais le média s’en fiche : ses publicités et sponsorings se sont affichés. Peu lui importe que vous ayez appris quelque chose ou même que vous l’ayez lu, pourvu que vous ayez simplement ouvert l’article.

Articles BuzzFeed utilisant le clickbait
Moyenne de retweets par article Buzzfeed

Et ne croyez pas que les moteurs de recherche l’ignorent. Google améliore en permanence son algorithme pour débusquer et mettre en avant les contenus dit qualitatifs. Ceux qui apportent une réelle structure et information.

L’objectif d’un moteur de recherche est de vous faire trouver une information rapidement. Donc si vous devez revenir aux résultats après un site, ils en déduisent que vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez, donc que le résultat fourni était incohérent avec votre recherche. Ce résultat sera donc potentiellement dégradé par rapport à d’autres pour les prochaines recherches.

D’où l’importance d’avoir quelque chose à dire d’intéressant.

La régularité

Si la qualité rédactionnelle est une chose essentielle, la régularité en est une autre.

Qui dit news, dit durée de vie limitée. Un article a par nature une date de péremption, plus ou moins éloignée selon le sujet.
Une revue scientifique d’il y a 10 ans est obsolète, tout comme peuvent l’être un sujet informatique, un changement de statut d’un groupe etc…

Pour avoir de la crédibilité, vos articles doivent donc être réguliers. Très franchement, si je vais sur un site d’une entreprise qui n’a rien publié depuis 6 mois, il y a deux possibilités :

  • Le blog a été laissé à l’abandon faute de quelqu’un pour le gérer
  • L’entreprise n’a rien à dire de pertinent ou d’innovant

Et les conclusions dans les deux cas n’améliorent pas l’image de l’entreprise à mes yeux. Dommage, car c’est précisément l’inverse de nos objectifs...

De plus, retour sur notre ami Google, qui en plus d’analyser les contenus, va ajuster leur pertinence par rapport à leur date de création.
En effet, un article récent sera probablement plus intéressant qu’un article daté d’un an. Et un site qui publie des articles régulièrement sera probablement plus à jour, et donc plus pertinent que des sites moins réguliers ou moins fournis.

Etablissez votre régularité en fonction de votre secteur et de vos moyens. Il vaut mieux être sûr de publier un article par mois que d’en sortir 5 d’un coup et puis plus rien pendant des mois.

L’idéal est d’en avoir plusieurs par semaine, mais bon. Soyons réalistes, c’est super dur. Donc faites au mieux de vos capacités, tâchez de prendre de l’avance pour les semaines compliquées et accélérez la cadence si vous vous sentez :)

Notre blog génère 1/4 des pages vues sur notre site ( /article/ )

Nomenclature & SEO

Un peu de technique désormais. Pour être efficace et donner une chance à votre blog d’atteindre ses objectifs, voici quelques conseils.

Pour vous permettre de vous concentrer sur votre sujet, vous devriez avoir une sorte de fiche technique de chaque article à rédiger.
Vous n’oublierez ainsi aucune information à remplir ou à transmettre, surtout si vous êtes plusieurs à travailler dessus.

Exemple de notre tableau concernant l'article précédent sur le SSL. A noter que nos Meta ne sont pas renseignées car elles sont générées automatiquement par rapport au titre et à l'accroche de nos articles.

Titre de l’article

Le petit guide du protocole HTTPS et des certificats SSL

URL de l’article

https://www.webexmachina.fr/article/2018/04/guide-protocole-https-certificats-ssl.html

Sous Titre (Home)

On ne plaisante jamais avec la sécurité ! Apprenez dans cet article quelques bases sur l'utilisation du protocole https et des certificats SSL.

Accroche (Liste)

On ne plaisante jamais avec la sécurité ! Apprenez dans cet article quelques bases sur l'utilisation du protocole https et des certificats SSL et à les mettre en application sur votre site Internet.

Meta Title

 

Meta Description

 

Image

https://www.pexels.com/photo/blur-bright-business-codes-207580/

Date de publication

27/04/2018 à 16:00

Texte Facebook

Savoir protéger les données échangées sur son site est aujourd'hui crucial pour tout développeur car c'est l'un des standards demandés (exigé) par les acteurs principaux du web.
Pour y voir clair, Web ex Machina vous a préparé un nouvel article pour faire le point sur les protocoles HTTPS et certificats SSL.

Texte Linkedin

La sécurité des données est l'un des éléments les plus importants du développement informatique.
De fait, savoir pourquoi et comment protéger son site est fondamental pour tout développeur ou responsable informatique.

Afin d'y voir plus clair, Web ex Machina a préparé un nouvel article concentré sur les protocoles HTTPS et certificats SSL

Comme vous le voyez, lorsque l’on prépare un article, on prépare également les textes pour nos réseaux sociaux ainsi que les balises SEO.

Concernant les réseaux sociaux, vous pouvez consulter la liste des balises OpenGraph utilisées par Facebook et Linkedin. Il existe également des balises spécifiques à Twitter.

Outils & Ressources

Comme tout système informatique bien ficelé, il existe quelques outils pour vous assister dans la gestion de votre travail.

Test de lisibilité : https://www.webpagefx.com/tools/read-able/
Cet outil va analyser vos contenus et déterminer qui sera à priori capable de les comprendre. Si cela correspond avec votre cible, c’est parfait !
Vous avez un équivalent français à cette adresse : https://labs.translated.net/lisibilite-texte/

 

Test des balises : http://analyzer.metatags.org/
Cet outil va analyser une page et vous faire apparaître les balises meta qui seront utilisées par les moteurs de recherche. Utile pour vérifier que vos règles sont bien appliquées.
Equivalent français ici : http://outils-seo.info/analyse-balise-meta

 

Test de l’affichage Facebook : https://developers.facebook.com/tools/debug/
Facebook met à disposition un outil permettant de rafraîchir les données en cache concernant l’URL à partager sur leur réseau. Cela permet également de visualiser si tout s’affichera bien comme prévu au moment où vous (ou un autre utilisateur) partagerez votre article.
Equivalent Twitter : https://cards-dev.twitter.com/validator

 

Testeur de sitemap : Google Webmaster Tools ou XML Tester
Vérifiez bien que vos news soient dans le sitemap de votre site. C’est normalement votre CMS qui se charge de le créer et de le mettre à jour.

 

Partage sur les réseaux sociaux :
Il existe soit des librairies Javascript à intégrer dans vos templates, des plugins, ou même des outils externes pour cela. C’est quelque chose d’assez commun mais ça mange pas de pain !

 

Programmeur de publication :
Pour aller de paire avec la régularité, il est important de se prémunir contre les imprévus en faisant appel à des programmations de publication.
Dans Contao ou Wordpress, elle est intégrée nativement. Vous indiquez simplement la date et l’heure à laquelle votre post doit apparaître sur le blog et pouf. La magie opérera.

Pour les partages automatisés sur les réseaux sociaux, c’est un peu plus laborieux car vous devez les programmer un par un et que les plateformes qui font du tout-en-un sont chères.

https://www.wikihow.com/Schedule-a-Post-on-Facebook

 

Points d’attention :
Comme toujours, les performances et la sécurité sont analysés par les robots des moteurs de recherche. Veillez à avoir des systèmes de cache actifs pour les articles de votre blog, afin d'accélérer les performances.
Pensez également au SSL, comme mentionné dans le dernier article. Votre blog va contenir tout un tas de contenus qualitatifs qui vont faire monter votre site dans les résultats. Ca serait dommage de le faire redescendre pour des broutilles :)

En tout cas, tenir un blog à jour est une aventure très instructive.

Tout d’abord, vous allez devoir fournir des contenus de la façon la plus accessible et pédagogique possible tout en rendant intéressant l’objet de votre article. Arriver à vulgariser son domaine d’activité auprès du grand public est perçu comme un gage de maîtrise et donc va renforcer votre crédibilité et votre image.

Puis cela va nécessiter une organisation en interne en conséquence, ce qui n’est jamais évident ! En fonction de l’article, cela peut rapidement prendre une ou deux journées complètes, entre la recherche, la rédaction, les différentes relectures et mises en pages, il ne faut surtout pas négliger le temps que cela prend.

Peu importe votre secteur, tout le monde est légitime quand il s’agit de rédiger un article intéressant. Si vous avez un retour d’expérience, un article de fond, une expertise à partager, n’hésitez pas à le partager.

Suivant le principe de l’offre et la demande, il y aura toujours des lecteurs intéressés, pourvu que les contenus soient intéressants !

Sources / Aller plus loin