Le Petit Entrepreneur #6 - Célébrez les petites victoires

par

“Pourquoi je me fais chier ? Pourquoi est-ce que je retourne pas dans le salariat”.

Si vous vous êtes déjà posé cette question, c’est normal. Après quelques soirées ou quelques week-ends à continuer de bosser, cette question semble légitime.

Être entrepreneur est un style de vie chronophage et énergivore. Réussir à lancer et à maintenir un business demande beaucoup et la sensation de réussir est différente, souvent moindre ou plus abstraite en tout cas.

Dans cet article, nous allons voir comment repérer et célébrer les petites victoires d’une entreprise, avec quelques exemples.

Estimer sa progression

La visibilité pour une entreprise, c’est un peu comme courir après un arc-en-ciel. On peut avoir la sensation de s’en approcher, sans jamais atteindre l’idéal.

Évidemment, il y a le chiffre d’affaires et les bénéfices. Ils donnent un aperçu intéressant de l’évolution d’une période à une autre, mais ont du mal à prendre en compte un certain contexte. C’est parfaitement normal d’avoir des diminutions de chiffre dans la vie de votre entreprise, et cela ne reflète pas forcément une mauvaise santé.

Vous pouvez regarder l’évolution de votre portefeuille de clients. Selon vos débuts et vos prestations, la gamme de clients évoluera. Ils vous prendront des prestations plus élevées ou plus régulièrement car ils vous font confiance. En gros, vous serez plus stables.

La loi de Paretto veut que 20% de vos clients vous rapportent 80% de votre CA. Cela se vérifie fréquemment et même si c’est un danger en soi, votre client a la plupart du temps autant besoin de vous que vous avez besoin de lui.

Enfin, le dernier point pour estimer sa progression est complètement subjectif : comment est-ce que vous vous évaluez par rapport à ce qui était prévu à la base ?
Il s’agit ici de se poser les bonnes questions, de se demander si les objectifs ont été accomplis, si vous êtes au bon endroit au bon moment et si les circonstances vous conviennent.

La difficulté étant qu’il n’y a pas vraiment de bonne réponse à ces questions. Uniquement des interprétations et ce qui vous semble le plus juste.

Dans ces conditions, il est peu évident d’avoir quelque chose à célébrer non ? Pas tant que ça !

Célébrez les petites victoires

Comme on le disait, la santé d’une entreprise est difficile à estimer. Tant que vous roulez, c’est déjà bien au final ! Il y a toutefois de nombreuses petites étapes qui sont significatives pour votre projet et vous en général.

Un entrepreneur se rémunère différemment, on l’a évoqué dans un précédent article. Pour augmenter son confort de vie, des frais passent sur l’entreprise, comme Internet ou des repas de temps à autre.
Petit à petit, votre entreprise sera capable de couvrir de plus en plus de frais. Que vous choisissiez de le faire vous revient. Il reste important de distinguer le moment où c’est possible car c’est un bon signe !

De plus, votre habilité à prévoir le futur est un indicateur important. C’est un processus relativement inconscient : personne ne se projette quand on est dans le pétrin, la priorité est de maintenir la tête hors de l’eau.
Si vous avez du temps pour réfléchir à votre activité et pour prendre du recul sur votre visibilité, c’est que vous êtes suffisamment à l’aise dans votre gestion.

Les petites victoires sont des détails. Des événements sans forcément une grande importance, qui font que vous restez dans la course.

Soyez attentifs à ces changements et célébrez-les. Après tout cet investissement, c’est mérité :)