Télétravail & Covid-19 - Rester sain, efficace et motivé

Télétravail & Covid-19 - Rester sain, efficace et motivé

par

Depuis le Mardi 17/03 à midi, le gouvernement a imposé à tous les Français de rester confiné chez eux. Cette mesure a été accompagnée de décrets et de recommandations, pour pousser les entreprises à mettre leurs employés en télétravail plutôt qu’au chômage technique.

Chez Web ex Machina, nous sommes en télétravail permanent. Nous avons fait le choix dès le début de ne pas prendre de local, d’abord pour des raisons financières, puis par conviction. Nous travaillons depuis chez nous. Gérants ou employés, tout le monde est à la même enseigne !

Si nous sommes parfaitement à l’aise avec cette façon de travailler, ce n’est peut-être pas votre cas. Voici donc quelques conseils pour aborder le télétravail avec sérénité, en restant efficace et motivé !

Nous comptions évoquer cette approche dans un article futur. Étant donné les circonstances, il semble pertinent d’en parler dès à présent. Nous espérons que cela vous permette d’être plus serein pour les jours à venir.

Toutefois, la présente situation peut accroître les effets anxiogène du télétravail. Si malgré tout, le confinement est oppressant, nous vous recommandons de contacter un professionnel le plus rapidement possible.

1/ Un espace dédié

L’un des premiers points importants du télétravail est d’avoir un espace dédié pour bosser. On ne parle pas forcément d’une pièce entière, mais d’un endroit qui ne sera pas utilisé pour un autre usage.
Il n’y a rien de plus pénible que de devoir tout déplacer pour commencer ou arrêter de travailler. Une table, un bureau, peu importe, mais une fois vos outils en place, ils ne doivent plus bouger.

Si cet espace peut être fermé pendant votre temps de travail, c’est mieux. Par exemple vous travaillez dans une chambre ou une pièce à vivre indépendante, cette pièce devient votre bureau le temps de vos heures de travail.

Cela permet une meilleure compréhension et un meilleur cadre, pour vous et votre entourage.

2/ L’heure, c’est l’heure…

Ce qui revient le plus sur les défauts du télétravail, c’est la séparation travail/vie. Comme quoi les gens en télétravail travaillent plus parce qu’on ne saurait pas s’arrêter. La limite est plutôt simple : vous commencez et arrêtez lorsque votre contrat vous le dit. Une alarme si vous ne voyez pas le temps passer pour vous rappeler de finir et de ranger. Vous finirez demain.

Au début, cela demande de se forcer un peu peut-être, parce qu’on aime finir les choses que l’on a commencé. C’est un biais que l’on n'a pas au bureau car quelque chose nous rappelle qu’on doit partir. Quelques astuces pour vous aider :

  • Utilisez un espace qui doit servir à d’autres personnes. Il sera plus simple de devoir libérer les lieux au quotidien.
  • Mettez une alarme 1/2h avant de devoir vous arrêter. Cela vous laissera le temps de ranger votre travail inachevé pour le reprendre le lendemain ou bien de ne pas entamer un travail trop long que vous ne pourriez finir.
  • Utilisez un système, genre contrôle parental, pour vous interdire l’accès à vos outils en dehors de vos horaires prévues par votre contrat. C’est un peu extrême mais c’est envisageable.

Si vous avez du mal à gérer votre temps en télétravail, est-ce que :

  • vous faites des heures supp’ au bureau également ?
  • il vous arrive d’être en retard car gérer un planning en général n’est pas simple ?
  • votre travail vous tient (trop) à cœur ?

En cas d’un oui pour l’une de ces deux questions, le problème se trouve probablement ailleurs. Le télétravail est une approche tellement minimaliste qu'elle révèle des comportements qui étaient cachés ou contrôlés par un lieu de travail plus contraignant.

3/ ...adaptée selon votre train de vie

Nous avons tous un rythme avec lequel nous sommes le plus confortable. Un des avantages du télétravail est de pouvoir ajuster vos horaires. Cela doit se faire en accord avec votre employeur et vos collègues bien entendu, la communication est le centre de tout bon système.

Chez nous, on est pas des lèves-tôt. En général, nos journées commencent à 10h. Cela veut dire qu’on prend 1h sur notre pause midi, ou le soir, voire même plus tard. Ce qui compte, c’est que le travail soit fait dans le temps imparti.

Que vous commenciez plus tard ou plus tôt, tant que vous pouvez répondre aux événements de votre entreprise et que vous rendez les travaux en temps et en heure, personne ne vous le reprochera.

Ce genre de choses se prévoit avec votre entreprise. Prévoyez toutefois d’avoir une plage en phase avec cette dernière, pour permettre d’établir des plannings efficients. Si vous êtes toujours la personne “qui ne fonctionne pas comme tout le monde”, cela créera du ressentiment et ne vous servira pas au final.

On pourra approfondir ce sujet pour aller encore plus loin dans la liberté des plages horaires des télétravailleurs. Il existe des solutions pour faire travailler ensemble deux personnes n’ayant pas du tout les mêmes horaires.

4/ Prenez le temps de démarrer votre journée

Se réveiller et devoir courir, il semblerait que personne n’apprécie particulièrement le feeling.

Par exemple, vous devez aller au bureau à 9h, et c’est la course car il faut se lever, se préparer, affronter le trafic. Tout ça alors que vous n’êtes pas du matin. En télétravail, non seulement vous êtes sur place mais vous avez également un réveil moins brutal.

Cela dit, une erreur commune est de se lever à 8h45 pour démarrer à 9h. Même si vous gagnez un peu de sommeil, votre réveil n’est pas moins brutal. Prenez le temps de vous lever, de vous réveiller. L’avantage est qu’il n’y aura pas de variable qui vous mettra en retard.

De quoi démarrer sa journée sans être stressé et sans avoir la tête dans le c*l.

En général, je me lève entre 8 et 9h, et je prends 1h pour me réveiller. Cela veut dire que j’ai largement le temps de me prendre un petit-déjeuner, de lire, de faire un peu de sport quand j’en ai l’envie et de démarrer ma journée.

J’avais même du mal à lire avant, le faire avant de dormir ne marchant pas pour moi. En utilisant ce temps avant de commencer ma journée, j’ai pu recommencer à lire régulièrement.

5/ Habillez-vous comme vous voulez !

L’un des avantages majeurs du télétravail est l’affranchissement des codes de l’entreprise. Même si ces codes se sont allégés ces dernières années, un bon nombre de managers réclament encore le non-nécessaire port de tenues d’entreprises classiques. Mais si, vous savez, le “tenue correcte exigée”.

En télétravail, c’est très simple : faites comme bon vous semble, en recherchant le confort. Tout ce qui compte, c’est que vous soyez à votre poste. Ne vous préparez/habillez/maquillez comme vous le feriez au bureau que si cela vous aide à appréhender votre journée. Si vous préférez rester en pyjama, restez en pyjama. Votre travail ne se fera pas moins vite.

6/ Prenez le temps de discuter

Une des légendes urbaines concernant le télétravail est la déconnexion avec le monde entier et particulièrement avec ses collègues.

Il existe une tonne de logiciels, comme Slack, Skype, Discord qui permettent de communiquer entre collègues. Mettez en place des channels généraux, discutez en privé avec vos collègues des choses dont vous discuteriez au bureau. Appelez-vous quand c’est nécessaire ! En télétravail, il est facile de passer ses journées sans parler avec qui que ce soit. Tout le monde a la responsabilité de rester en contact.

Les liens ne sont pas moins forts parce qu’ils ne sont pas physiques. La cohésion d’une équipe ne tient pas uniquement car ses membres sont dans le même bureau.

7/ Bougez, buvez & aérez-vous !

Une des conséquences logiques du télétravail est le manque d’activité physique. Nos métiers sont devenus sédentaires et en travaillant de chez soi, il est possible de passer un temps considérable assis, et c’est pas bon pour votre colonne vertébrale.

Profitez de la moindre occasion pour bouger. Faites un maximum de petites pauses vous permettant d’aller marcher, d’aller sur votre terrasse / balcon si vous en avez.

Je vous dirais bien de sortir de chez vous, mais bon, vous comprenez bien que ça serait mal avisé ;)

Buvez également. C’est un conseil général bien sûr mais les journées en télétravail ont tendance à passer plus vite vu que l’on a moins de contraintes. L’idéal est de se munir d’une bouteille d’1L ou de 2L et de devoir la vider au cours de la journée.

Il existe même des bouteilles exprès pour ça, avec des applications dédiées. C’est beau le futur.

8/ Restez spontané

Un de vos enfants a ABSOLUMENT envie de vous raconter sa dernière aventure ? Vous avez besoin de lancer une machine de linge ? D’aller faire une course ? De passer à la Poste ?

Faites-le !

Un bon rythme de vie est un rythme fluide. L’accumulation de petites choses à faire est un vecteur d’anxiété, tant nous n’avons pas le temps de tout faire. Si une chose peut être faite dès qu’elle se présente, faites-là de suite et on en parle plus !

Le télétravail devrait vous permettre d’être plus en accord avec vos envies et vos besoins quotidiens. De trouver un meilleur équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle.

A nos yeux, c’est certain. Toute activité pouvant être effectuée à distance devrait proposer du télétravail. Pas forcément permanent tout de suite, la modification d’une organisation collective prend toujours du temps. 2 jours dans la semaine, puis 3, puis 4 semblent bien.

Les entreprises aiment garder 1 ou 2 jours de bureau par semaine, afin d’être sûr que les équipes puissent se rassembler suffisamment. Cela disparaitra probablement avec le temps, la multiplication des activités/ outils et le changement d’état d’esprit de la population active.

On évoquera plus en détail dans le futur les avantages que le télétravail peut avoir pour les entreprises. Si vous souhaitez en savoir davantage tout de suite, vous trouverez ci-dessous le lien vers les recherches de Bénédicte BIANCHINI, qui l’a réalisé pendant son séjour chez Web ex Machina et qui nous a énormément aidé à améliorer nos conditions de vie, tant professionnelles que personnelles.

Manager une équipe virtuelle - Analyse des enjeux et préconisations générales - 2019 - B.BIANCHINI

Restez chez vous, prenez soin de vous et de vos proches. Écoutez les médecins et la communauté scientifique. Consultez des professionnels de la santé en cas de doute. Soyons tous patients et tout ira mieux rapidement.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×